Tout savoir sur la profession d’échafaudeur

IEQ - lundi, novembre 02, 2015

Parmi les métiers du domaine de la construction, la profession d’échafaudeur exige un sens des responsabilités hors du commun. En effet, les tâches réalisées par un échafaudeur sont directement liées à la santé et à la sécurité des travailleurs. La moindre négligence peut mettre en péril la vie de ceux et celles qui œuvrent sur le chantier. Dans cet article de blogue, le Groupe IEQ, certifié par Emploi-Québec pour son programme complet de formation d’échafaudage, dévoile les particularités de cette profession méconnue mais essentielle à l’économie québécoise.

profession d’échafaudeur

Description du métier

La dangerosité du métier d’échafaudeur est réelle. Voilà pourquoi cette profession demande des habiletés remarquables. De plus, des connaissances pointues en ce qui concerne les différents types d’échafaudages, leurs fonctions et la manière de les utiliser sont indispensables. Les échafaudeurs professionnels effectuent des tâches multiples :

  • employer divers outils;
  • appliquer des notions mathématiques afin de procéder à des calculs précis (mesurages, charges, etc.);
  • lire des plans;
  • réaliser des ancrages;
  • monter et démonter des échafaudages en acier, en aluminium ou en bois;
  • dresser des échelles, des ponts, des passerelles et des plateformes;
  • installer des éléments de protection conformes aux règles de sécurité;
  • inspecter et entretenir l’équipement;
  • appliquer des mesures respectueuses de l’environnement;
  • et plus encore.

Cette profession, au même titre que les autres métiers de la construction (charpentier-menuisier, tuyauteur, monteur-assembleur, briqueteur, etc.) nécessite une excellente capacité d’adaptation. L’échafaudeur doit faire preuve de polyvalence et démontrer un intérêt fort, voire persistant, pour la santé et la sécurité des travailleurs.

profession d’échafaudeur

Les perspectives d’emploi

La profession d’échafaudeur est en constante évolution. Les besoins en matière de personnel qualifié dans le montage et le démontage d’échafaudages ne font qu’augmenter année après année, et ce, partout dans la province ainsi que dans le reste du Canada. Pour le moment, la profession est inscrite en tant que métier non spécialisé dans l’industrie de la construction au Québec. Toutefois, à l’instar de l’Alberta, du Manitoba et des autres provinces canadiennes qui reconnaissent l’échafaudeur en tant qu’ouvrier spécialisé, le Québec devrait faire de même prochainement. En ce sens, des négociations sont en cours entre les parties concernées.

Une carrière stimulante

Être échafaudeur, c’est faire carrière au sein d’équipes multidisciplinaires stimulées par les défis et le travail bien fait. La profession, loin d’être banale, offre d’extraordinaires occasions de dépassement de soi. En outre, le métier d’échafaudeur devient essentiel lorsqu’il s’agit d’assurer la sécurité des travailleurs sur les chantiers de construction.

La division formation du Groupe IEQ est une école d’échafaudage où les formateurs sont accrédités par le ministère de l’Éducation du Québec. Pour en savoir davantage sur la profession d’échafaudeur et les programmes de formation dispensés par notre entreprise, nous vous invitons à communiquer avec nous.