Le palmarès des gratte-ciels les plus hauts du monde

IEQ - lundi, septembre 29, 2014

Les nouveaux gratte-ciels poussent comme des champignons un peu partout et atteignent des hauteurs vertigineuses, carrément inimaginables. Et tenez-vous bien, les prochains gratte-ciels qui sont présentement en construction devraient s'élever à plus de 1114 mètres! La tendance est à la hauteur et les Chinois n'ont certainement pas froid aux yeux, car parmi les 10 plus hauts bâtiments au monde, 7 se trouvent en Chine!

Qu'ils se trouvent à Shanghai, à New York ou à Dubaï, ces bâtiments occupent les premières places des gratte-ciels les plus hauts du monde, de quoi donner le vertige! Pour le moment, voici la liste de ceux qui remportent les 5 premières places ainsi que leurs caractéristiques :

  • La tour Burj Khalifa : Construite en 2010 à Dubaï, Émirats arabes unis, elle s'élève à 828 mètres, 163 étages.
  • La Shanghai Tower : Située à Shanghai, Chine, terminée en 2013. Elle se dresse majestueusement à 632 mètres de hauteur. C'est le 2e plus haut bâtiment du monde!
  • Les tours Abraj Al Bait : Achevées en 2012 à La Mecque, Arabie saoudite, ces deux tours identiques se dressent à 601 mètres, 120 étages.
  • One World Trade Center : À New York, États-Unis, celle qui remplace le World Trade Center disparu le 11 septembre 2001, a vu le jour en 2013. Construite sur les ruines des deux tours jumelles, la « One World Trade Center » s'élève à 541 mètres, et possède 104 étages.
  • La tour Taipei 101 : Terminée en 2004, à Taipei, Taiwan, elle se dresse à 509 mètres, 101 étages.

La question qui brûle les lèvres est de savoir quel bâtiment colossal franchira les 1000 mètres? Parmi les gratte-ciels de l'avenir — celui qui remportera le titre sera probablement la Kingdom Tower. Située en Arabie saoudite, sa construction a débuté en mars dernier. Le groupe de BTP est en charge du projet, lequel devrait se terminer en 2018. La Kingdom Tower sera la première tour à franchir les 1000 mètres….soit 1 kilomètre de hauteur!

Voici quelques caractéristiques d'une tour qui vous donnera le vertige à coup sûr :

  • 1000 mètres de hauteur, soit 170 mètres de plus que la Burj Khalifa à Dubaï.
  • Une superficie totale de 530 000 m² au sol.
  • Des fondations de 60 mètres de profondeur.
    • 200 étages.
    • 59 ascenseurs pouvant monter 10 mètres la seconde, soit à une vitesse de 36 km/h.
    • 80 000 tonnes d'acier.

Coût total de cette folie orchestrée par le prince Al-Walid ben Talal ben Abdelaziz Al Saoud : 1,23 milliard de dollars. Qui dit mieux?

Petit cours d'histoire
En anglais, le mot gratte-ciel signifie « sky scraper », un nom donné au plus haut des 3 mats d'un bateau qui accostait à New York depuis Liverpool en 1891. Certaines tours, telles que la tour Eiffel, ne sont pas considérées comme un gratte-ciel, mais plutôt comme une tour en fer. Le gratte-ciel proprement dit est né aux États-Unis, vers la fin du XIX siècle. Le premier gratte-ciel serait le New York Tribune Building, qui a vu le jour en 1875 à New York. Ce dernier fait 79 mètres de haut. Peu de temps après, Chicago a dressé son propre gratte-ciel, le Home Insurance Building, en 1885.

Ces 2 villes se livrent une bataille de gratte-ciels à savoir laquelle construira le bâtiment le plus haut! Mais New York ne se laisse pas aller; la ville a construit le New York World Building (94 mètres), suivi de la Metropolitan Life Tower (200 mètres) et enfin, les fameux Chrysler Building et l'Empire State Building qui atteignent 381 mètres, construits en 1931.

En 1973, le World Trade Center devient le plus haut gratte-ciel au monde en élevant ses deux tours jumelles à 417 mètres.Mais peu de temps après, en 1974, les deux tours se font dépasser par Chicago, qui présentera au monde entier sa Sears Tower : 442 mètres.

Travailler en hauteur
Parmi les nombreux métiers à risque, ceux de l'échafaudage se retrouve parmi les occupations qui impliquent un grand nombre de responsabilités liées à la sécurité du travail. Souvent, on constate que les chantiers ne possèdent pas de bons équipements, ou qu'ils sont en mauvais état ou mal utilisés par les ouvriers.

Le métier d'échafaudeur est un emploi qui est relié au bâtiment et aux travaux publics. Il consiste à établir et à dresser des échafaudages temporaires pour effectuer des tâches précises : construction, réparation ou nettoyage. Certains échafaudages sont en acier, en bois, en métal ou en aluminium. Ils peuvent être fixes ou suspendus.

Il faut avoir un bon sens de l'équilibre pour travailler sur des échafaudages. Avant tout, il faut suivre une formation technique très stricte afin d'assurer la sécurité des ouvriers et de ne pas mettre en danger les équipes en cas de non-respect des codes de sécurité.

Gratte-ciels écologiques
Depuis les dernières années, la tendance est à la construction de gratte-ciels écologiques. Afin de répondre à une forte demande en développement durable, certains gratte-ciels sont même équipés de panneaux solaires ou d'éoliennes, incluant des systèmes de recyclage d'eau. Aussi, pour combattre l'augmentation de la température des villes, certaines d'entre elles n'ont pas hésité à développer des mètres carrés de végétation sur les toits de certains immeubles. Les toits deviennent donc « verts ». On voit la présence de végétaux, ou carrément de jardins. Ils sont chers, mais ça vaut quand même le coup. En Europe, la tendance est déjà très appréciée, surtout dans les pays nordiques, très soucieux de la qualité de l'air et de l'environnement.

Pour toute question concernant les différents types d'échafaudage et leurs méthodes d'utilisations ainsi que pour vous informer à propos des services offerts par les professionnels de l'Institut d'échafaudage du Québec, n'hésitez pas à nous contacter dès aujourd'hui!